Editorial

Par Martine Xiberras

Actes de la Journée thématique LERSEM : « Genre, pour une approche croisée » Jeudi 2 & 9 décembre 2010

Pour la période quadriennale 2011-2015, notre équipe de recherche IRSA/CRI (EA 3025) a basculé dans un regroupement avec l’équipe d’ethnologie, pour fonder le LERSEM (EA n°4584 Laboratoire d´Etudes et de Recherches en Sociologie et en Ethnologie de Montpellier), site http://recherche.univ-montp3.fr/lersem/index.html . Dès septembre 2010 nous avons commencé à préparer nos actions communes, et le premier thème choisi pour commencer nos Journées Thématiques a été le genre. Très rapidement, en moins de 3 mois, Magali Demanget et moi-même, avons pu organiser et réaliser deux tables rondes, les 2 et 9 décembre 2010, intitulées « Genre, pour une approche croisée ». En effet, du côté de l’équipe de sociologie, voici plusieurs années que nous encadrons des thèses sur cette thématique. Ainsi l’axe EROSS de l’IRSA/CRI avait été fondé il y a plusieurs années par des doctorantes de l’IRSA/CRI pour travailler sur « l’Ordre Sexuel, Symbolique et Social ». Plusieurs de ces doctorantes, aujourd’hui Docteurs de l’IRSA/CRI, ainsi que deux autres équipes proches ont répondu favorablement à l’appel pour présenter leurs travaux. Du côté de l’ethnologie, un intervenant extérieur de l’Universidad Computense de Madrid, José Ignacio Pichardo Galán, Professeur d’Anthropologie Sociale, spécialiste du thème, ainsi que enseignantes et doctorantes, ont de même participé aux deux journées.

L’ensemble des travaux proposés par les deux équipes de sociologie et d’ethnologie, auxquelles se sont associées des doctorantes de littérature comparée ainsi que des sciences de l’éducation, a permis d’entrevoir l’étendu des objets de recherches des études actuelles sur le genre. En effet, il est possible de décrire le devenir-femme ou l’être-femme dans des cultures éloignées géographiquement avec Natacha Carbonne, au Bénin, ou culturellement avec Sandrine Bretou, et la culture basque millénaire. Mais il reste toujours nécessaire de décrire et d’expliquer la question de la construction des choix d’identités dans nos propres sociétés, avec la question du choix des études, Céline Avenel, ou du choix vestimentaire comme une seconde peau, Florence Micolau. Enfin, il reste judicieux de comparer les éléments mythiques qui sous-tendent les représentations du Masculin/Féminin dans différentes cultures, avec mon propre texte. En effet, les points de vue se sont croisés, et chaque discipline en marche à la rencontre des autres, a permis de présenter ce tableau à la fois étendu et pointu, de la question du genre, à travers le temps et l’espace, et dont la revue en ligne Rusca, a bien voulu se faire l’écho de nos débats et travaux.

Sommaire

  • « On ne naît pas femme on le devient » : Etude sur les mutilations sexuelles féminines, Natacha Carbonne
  • Femme et culture basque, Sandrine Bretou
  • Les choix d’orientation dans le supérieur : Pourquoi les filles s’orientent-elles en masse vers Médecine ?, Céline Avenel
  • Genre et Mode, Florence Micolau
  • Figures d’Eros : mythes et cultures, Martine Xiberras

 

Dernier ajout : samedi 14 mai 2011. — © RUSCA 2007-2010
Réalisation des étudiants de l'ED60 soutenue par la Maison des Sciences de l'Homme de Montpellier
17 rue Abbé-de-l'Épée — 34090 Montpellier — France
msh-m.fr - contact@msh-m.org
Accueil de la MSH-M