Dénonciation

  • Le roman centre-européen contre le discours dogmatique du pouvoir,
    chez Blaga Dimitrova et Milan Kundera
    Velichka IVANOVA
    Université Paris III - Sorbonne nouvelle

    RÉSUMÉ

    L’étude analyse les rapports entre le roman et la langue du régime communiste en Europe centrale et orientale. Elle associe la Bulgare Blaga Dimitrova et le Tchèque Milan Kundera. L’analyse porte sur deux œuvres qu’ils composent au même moment. Dimitrova achève Litze [Visage] en 1977. Le roman est immédiatement interdit de publication, puis censuré. Kundera publie Le Livre du rire et de l’oubli en 1979 en France.
    Pour les deux auteurs, les contraintes de la langue de bois créent une urgence d’agir par l’art. Ils soumettent à un retournement critique, souvent moqueur, les aspects idylliques de la réalité communiste. La langue officielle qui étaie le système devient la cible de leur ironie.

    Mots-clés :
    Blaga Dimitrova – Milan Kundera – Roman – Politique – Propagande – Ironie

    ABSTRACT

    The paper analyses the relations between the novel and the language of communist regimes in Central and Eastern Europe. The study associates the Bulgarian writer Blaga Dimitrova and the Czech Milan Kundera. It focuses on two novels they wrote at the same time. These are Litze [Face] that Dimitrova composed in 1977 only to see it forbidden by the regime, then censored, and The Book of Laughter and Forgetting that Kundera published in exile in 1979.
    For both writers, the constraints of bureaucratic language create an emergency to resist through art. They criticize, often mockingly, the falsely idyllic communist reality. The official language that supports the regime becomes the target of their irony.

    Keywords :
    Blaga Dimitrova – Milan Kundera – Novel – Politics – Propaganda – Irony


 
Voir aussi :

Bookmark and Share
 

Dernier ajout : samedi 30 août 2008. — © RUSCA 2006-2017
Maison des Sciences de l'Homme de Montpellier
17 rue Abbé-de-l'Épée — 34090 Montpellier — France
msh-m.fr - contact@msh-m.org
Accueil de la MSH-M