Lost Highway de David Lynch : figure(s) et défiguration du personnage

Julien Achemchame

Mots clés
Figure, figuration, défiguration, personnage, narration, cinéma, représentation, picturalité, David Lynch.

Résumé
Lost Highway du cinéaste américain David Lynch (1996) est un film sur la puissance des images. Images cinématographiques, certes, mais aussi picturales. Lynch possède avant tout une formation de peintre. Il a fait l’école des Beaux-Arts de Philadelphie à la fin des années 1960. Le film a pour caractéristique majeure de s’articuler autour d’une invraisemblance scénaristique insoluble et littéralement inmontrable : la métamorphose du personnage principal, Fred Madison, seul dans sa cellule, en Pete Dayton, nouveau personnage de la fiction et interprété par un autre acteur. L’objet de notre intervention va être de mettre en évidence, autour de la Figure du personnage principal, lieu commun et inévitable du cinéma, les moyens de la mise en scène lynchienne pour faire éclater justement cette notion propre à la fiction et à la narration. Comment l’image, permettant de s’abstraire de son objet de représentation, va, par de multiples opérations, remettre en cause cette Figure narrative spécifiquement cinématographique du personnage ? Comment le personnage, va-t-il voir son unité éclater par l’opération de défiguration / figuration picturale, cette fois ? Comment l’image va s’emparer de la représentation du personnage et lui faire subir un glissement par la picturalité afin de la faire sortir de son emprise narrative ? Voilà les problématiques qui orienteront notre intervention.

Key Words
Figure, figuration, disfiguration, character, narration, cinema, representation, pictoriality, David Lynch.

Abstract

David Lynch’s Lost Highway , figure(s) and disfiguration of the character

David Lynch’s Lost Highway [1996] is a film about the power of images. Cinematographic images, of course, but also pictorial images. Lynch was initially a painter. He studied at the Philadelphia Fine Arts School, at the end of the Sixties. The film contains a major improbable event in its scenario : the unexplainable metamorphosis of the main character, Fred Madison, alone in his prison cell, into Pete Dayton, a new character in the fiction played by a different actor. The aim of our text is to show, using the « Figure » of the main character, inevitable platitude in films, how David Lynch’s direction tries to explode this notion generally essential to cinematographic narration. How will the image abstract the character from its object of representation ? How does the character see its unity blowing up by a pictorial operation of disfiguration / figuration ? How does the pictoriality manage to translate the narrative Figure of character out of its narrative hold ? Here are the main questions that are going to lead our reflexion.

Lire l’article

Lire la biographie de l’auteur

Revenir à la page de présentation du colloque 2007

 

Dernier ajout : dimanche 4 avril 2010. — © RUSCA 2007-2010
Réalisation des étudiants de l'ED60 soutenue par la Maison des Sciences de l'Homme de Montpellier
17 rue Abbé-de-l'Épée — 34090 Montpellier — France
msh-m.fr - contact@msh-m.org
Accueil de la MSH-M