Mythe et religion

  • « Myth[é]ologie » : la christianisation des mythes anciens
    dans les écrits spirituels de Pierre de Bérulle
    (1575-1629)
    Frédéric MIQUEL
    Lettres Modernes, Université Paul Valéry – Montpellier III – CNRS



    Résumé :

    Les mythes antiques, loin d’être réduits à leur signification païenne, intéressent Pierre de Bérulle, le fondateur de l’Oratoire, dans la mesure où ils contiennent des semina Verbi, déjà présentes dans le polythéisme. Leur comparaison avec le christianisme, tout en dégageant des mythèmes communs, refuse tout syncrétisme niveleur : elle se fait au détriment des récits merveilleux. Par ailleurs, les genres mythiques caractérisent bien des textes bibliques, suscitant une lecture allégorique inscrite dans ce que l’exégèse nommera les quatre sens de l’Ecriture. De tels transferts posent le problème de la réécriture chrétienne des mythes : d’une part, le processus culturel rappelle la resémentisation du paganisme ; d’autre part, la question « myth[é]ologique » concerne en profondeur la doctrine de l’Inspiration. Bérulle définit la possibilité d’une vérité spirituelle figurée par des signes imaginaires.


    Mots-clés :

    Littérature du XVIIe siècle – Bérulle – Genres spirituels – Inspiration sacrée et profane – Rhétorique – Mythologie – Légende Dorée – Christianisme

  • Le graal : christianisation d’un mythe ?
    Catherine NICOLAS
    Lettres Modernes, Université Paul-Valéry, Montpellier III


    Résumé :

    Du graal au Saint Graal, la perspective historique trahit une christianisation de la matière romanesque. Il ne s’agit plus, cette fois, de mettre à l’écrit un mythe oral et de placer tardivement dans le mystérieux vessel une hostie, mais d’écrire l’estoire de la coupe de la Passion. Ainsi, alors que, chez Chrétien, l’épiphanie du Graal appelle, dans la vacance du sens, une lecture mythique, chez Robert de Boron, la resémantisation contraint une lecture désormais univoque où l’interprétation chrétienne (senefiance) menace le fonctionnement mythique du Graal. La relation entre mythe et christianisation, devenue problématique, doit dès lors être repensée en termes de poétique.


    Mots-clés :

    Roman médiéval en prose – Histoire des idées – Graal – Mythe – Mythologie – Christianisation – Chrétien de Troyes – Robert de Boron – Estoire del Saint Graal – Queste del Saint Graal


    Abstract :

    From the grail to the Holy Grail, the historical perspective reveals a christianization of the novelistic matter. The point is no longer to put in writing an oral myth, and to put into the mysterious vessel a late host, but to compose the estoire of the Passion’s cup. Thus, whereas for Chretien the epiphany of the Grail needs a mythic reading, for Robert of Boron, the new semantization imposes a univocal way of reading, the Christian one (senefiance), which is a menace for the mythic way in which the Grail works. The question of the relationship between myth and christianization, henceforth problematical, must be linked with the field of poetics.


    Keywords :

    Medieval prose romance – History of ideas – Grail – Myth – Mythology – Christianisation – Chretien de Troyes – Robert de Boron – Estoire del Saint Graal – Queste del Saint Graal

  • Mythes et trahison : écritures, réécritures
    Cécile Schenck
    Littérature comparée, Université de Paris III-Sorbonne nouvelle


    De la réécriture à la réinterprétation des mythes, il n’y a qu’un pas. C’est dans cet entre-deux problématique que la modernité cherche à créer sa propre légende, partagée qu’elle est entre nostalgie de l’origine et désir d’avenir. Cela est particulièrement manifeste chez l’un de ses plus illustres représentants, Richard Wagner, qui se réclame d’un nouveau christianisme mâtiné de références au paganisme germanique. Ses disciples français, de Villiers de l’Isle-Adam à Édouard Schuré, s’autorisent de la relecture wagnérienne des mythes pour proposer à leur tour des interprétations ésotériques ou franchement subversives des Saintes Écritures.

    Mots-clés :

    Bayreuth – Christ – Mythe – Néo-christianisme – Parsifal – Péladan – Reinmenschliches – Schuré – Villiers de l’Isle-Adam – Wagner

    It is a short step from re-writing to re-interpreting myth. It is in this problematic in-between zone that modernity has sought to create its own legends, divided between a nostalgia for the origin of the past and a yearning for the future. This is particularly evident in one of its most illustrious representatives, Richard Wagner, who invokes a new Christianity mixed with references to German paganism. His followers in France, from Villiers de l’Isle-Adam to Édouard Schuré, look to the Wagnerian re-reading of myth in order to propose their own interpretations, esoteric or openly subversive, of the Holy Scriptures.

    Keywords :

    Bayreuth – Christ – Myth – Neo-Christianity – Parsifal – Péladan – Reinmenschliches – Schuré – Villiers de l’Isle-Adam – Wagner

  • Pœna damni ou pœna sensus
    Mythe et imaginaire infernal
    Anne Isabelle FRANÇOIS
    Université de Versailles


    Résumé :

    L’auteur compare le Grand Divorce de C. S. Lewis et les Frères Karamazov de Dostoïevski qui réinvestissent et modulent le mythe ancestral de l’enfer, à travers la thèse de “vacances” accordées aux damnées (mitigation des peines, Refrigerium) et le débat opposant tenants de l’interprétation littérale aux défenseurs de la lecture métaphorique du feu et des punitions infernales. Il apparaît ainsi que face au problème de la représentation moderne des enfers – qui se pose en termes de compréhension autant que de description – les artistes ont non seulement recours paradoxalement à des schèmes imaginaires éculés, mais puisent librement un imaginaire infernal traditionnel essentiellement disponible.


    Mots-clés :

    Enfer – Purgatoire – Feu infernal – Dostoïevski – C. S. Lewis – Mythe – Mitigation – Refrigerium – Damnation – Imaginaire


    Abstract :

    The author, comparing C. S. Lewis’ Great Divorce and Dostoevsky’s Brothers Karamazov, analyzes two aspects of the modern reinvestment of the ancestral myth of Hell : the apparently ludicrous belief in a “Holiday” for the damned (Mitigation of torment, Refrigerium), and the question whether to understand the infernal flames literally or metaphorically, whether damnation is a state of mind or an actual place. It appears that both writers freely pick from the traditional imaginaire, partly disposable stock, and the (literary, historical, theological) sources from the past, giving thus paradoxically shape to a properly contemporary and extremely striking vision of Hell.


    Keywords :

    Hell – Infernal Fire – Purgatory – Dostoevsky – C. S. Lewis – Myth – Mitigation – Refrigerium – Damnation – Imaginaire

  • Rencontre avec l’âme d’Israël :
    L’Orphée chrétien de Jean Boucher
    Inès KIRSCHLEGER
    Lettres Modernes, Université Paul-Valéry, Montpellier III


    Résumé :

    L’Orphée Chrétien de Jean Boucher (1621) offre un exemple abouti de ce que l’on peut appeler une poétique chrétienne d’exploitation ou de récupération d’un mythe païen antique. À la fois si proche et si lointain de son homologue grec, l’Orphée chrétien du XVIIe siècle se reflète en la figure de David comme en un miroir grossissant qui en décuple les pouvoirs lyriques et oraculaires. L’ouvrage de Jean Boucher revisite ainsi l’histoire biblique du salut, de la chute originelle à la rédemption, à travers le prisme stimulant et détonnant de l’intertextualité et de la mythologie antiques.


    Mots-clés :

    Bible – Jean Boucher – David – Enfer – Hymnes – Intertextualité – Lyrisme – Mythe – Orphée – Poétique


    Abstract :

    L’Orphée Chrétien written by Jean Boucher (1621) offers an interesting example of something like a Christian poetics of rewriting or recovery of a pagan antique myth. At once near and distant from his Greek homologue, the Christian Orpheus of the seventeenth century is reflected on David’s face as in an increasing mirror that multiplies his lyric and oracular power. L’Orphée Chrétien revives in this way the biblical story of salvation, from original sin to redemption, through the amazing prism of antique intertextuality and mythology.


    Keywords :

    Bible – Jean Boucher – David – Hell – Hymns – Intertextuality – Lyricism – Myth – Orpheus – Poetics


 
Voir aussi :

Bookmark and Share
 

Dernier ajout : jeudi 10 juillet 2008. — © RUSCA 2006-2017
Maison des Sciences de l'Homme de Montpellier
17 rue Abbé-de-l'Épée — 34090 Montpellier — France
msh-m.fr - contact@msh-m.org
Accueil de la MSH-M