Catherine NICOLAS

Catherine Nicolas, agrégée de Lettres Modernes, est ATER à l’Université Paul Valéry, Montpellier III et membre du MaRenBar (Moyen Âge, Renaissance, Baroque, EA 1970). Sa thèse de doctorat, préparée sous la direction du professeur A. Strubel et soutenue en 2007, s’intéresse à la question du sang et de la blessure dans les romans du Graal en prose (XIIIe siècle), selon une perspective qui croise littérature, herméneutique et théologie. Ses intérêts de recherche portent sur la relation qui unit littérature et théologie, sur la question des genres et sur l’herméneutique. Membre du CIER (Centre Interdisciplinaire d’Etude du Religieux), elle participe régulièrement aux séminaires et aux travaux de ce groupe interdisciplinaire.

Lire l’article :

- Le graal : christianisation d’un mythe ?

 

 

Dans la même rubrique :


Bookmark and Share
 

Dernier ajout : lundi 14 avril 2008. — © RUSCA 2007-2010
Réalisation des étudiants de l'ED60 soutenue par la Maison des Sciences de l'Homme de Montpellier
17 rue Abbé-de-l'Épée — 34090 Montpellier — France
msh-m.fr - contact@msh-m.org
Accueil de la MSH-M