Arianna Fabbricatore


Équipe de littérature et culture italiennes (ELCI), EA 1496, Université Paris-Sorbonne

Actuellement ATER à Paris-Sorbonne, philosophe de formation avec une thèse de « Laurea » sur l’esthétique théâtrale à l’Université Orientale de Naples, elle a travaillé en France sur le rapport entre éthique et esthétique dans les dramma per musica de Métastase. Inscrite au Doctorat international d’études italiennes (Universités de Florence, Bonn et Paris-Sorbonne) sous la direction de M. le professeur Andrea Fabiano elle prépare une thèse sur le ballet pantomime et sa dramaturgie dans la culture théâtrale italo-française. Sa recherche se concentre sur la réflexion théorique de la danse dans une perspective interdisciplinaire entre la musique, la littérature et le théâtre. Elle est l’auteur d’articles concernant à la fois l’opéra, la danse et la littérature. Elle travaille activement au Centre national de la Danse de Paris où elle codirige les activités de l’Atelier des doctorants en danse. Elle est membre du PRITEPS et de l’Équipe de littérature et culture italiennes (ELCI), EA 1496, Université Paris-Sorbonne.

Articles dans « Doctorales » :
- Dramaturgies des passions entre tradition et innovation : Métastase, Angiolini et Calzabigi

 

 

Dans la même rubrique :



 

© MSH-M 2006-2017
Doctorales. Revue LLA-SHS des étudiants des ED58 & ED60 de Montpellier
Doctorales est soutenue et hébergée par la Maison des Sciences de l'Homme de Montpellier
Site conçu par la MSH-M
17 rue Abbé-de-l'Épée — 34090 Montpellier — France
msh-m.fr - contact@msh-m.org
Accueil de la MSH-M