Présentation du programme « De la mobilité contrainte à la ville des courtes distances »

Il s’agit de vérifier l’hypothèse selon laquelle la densité ne doit pas être l’objectif de l’aménagement et/ou de l’urbanisme mais qu’elle résulte d’une conception urbaine qui crée de la centralité à partir de l’activité, dans des contextes économiques diversifiés.

Responsables : Anne Sistel et Catherine Bernié-Boissard.


 
Voir aussi :


 

© MSH-M 2006-2017
Maison des Sciences de l'Homme de Montpellier
17 rue Abbé-de-l'Épée — 34090 Montpellier — France
msh-m.fr - contact(at)msh-m.org