Les processus d’innovation sociale en question : Quelle politique et quels dispositifs d’accompagnement pour quelles dynamiques de projet ?


Le vendredi 15 mars 2013 de 13h30 à 17h00

Le programme « Innovation Sociale et Alter management » de la MSH-M et Alter’Incub organise une demi-journée de débats et réflexions à partir des principaux résultats du programme de recherche GEODD financé par l’ANR et mené par des chercheurs en sciences sociales des Universités de Montpellier et d’Aix Marseille, en collaboration avec des porteurs de projet, des professionnels de l’accompagnement et les acteurs de l’innovation sociale. Deux tables rondes interrogeront respectivement les processus d’innovation sociale du point de vue de la gestation des projets entrepreneuriaux (TR1) et des fonctions de l’incubateur (TR2).

Animation : Elise Depecker, Directrice des programmes à l’AVISE (Agence de Valorisation des Initiatives Socio-Economiques)

Table ronde 1 : Gouvernance des projets d’innovation sociale et développement responsable

Intervenants :
- Chercheurs : Florence Palpacuer et Nicolas Balas
- Sébastien Paule, Gérant de la Scic « Un goût d’illusion » et Jean-Christophe Lopez, Chef de projet de l’entreprise EBK

Cette table ronde s’appuie sur les résultats d’une recherche expérimentale menée par une équipe de chercheurs montpelliérains en 2011-2013 sur 7 projets incubés au sein d’Alter’Incub. En comparant des cas d’échec (arrêt ou stagnation du projet à l’issue de la période d’incubation) à des cas de réussite (démarrage d’activité), les chercheurs identifient une relation forte entre la dynamique interne à l’équipe entrepreneuriale et sa capacité à faire évoluer le projet dans ses dimensions économique, sociale et sociétale face aux difficultés rencontrées durant la période d’incubation.

Table ronde 2 : De l’accompagnement à la médiation : modèle, fonctionnalités et dynamiques d’Alter’Incub

Intervenants :
-  Chercheures : Delphine Vallade et Nadine Richez Battesti
-  Praticiens : Myriam Ludwig, chef de service Economie sociale et solidaire, direction des entreprises, Région Languedoc-Roussillon & Jérémy Brémaud, responsable d’ATIS, la Fabrique à initiatives Aquitaine

Opérationnel depuis janvier 2008, Alter’Incub a très tôt donné lieu à un premier travail de caractérisation (Rapport AVISE 2008). Son modèle était alors pensé en contraste avec celui des incubateurs technologiques ou académiques. Près de 5 ans plus tard, dans un contexte marqué par la valorisation de l’innovation sociale aux différents échelons institutionnels (collectivités territoriales, Ministère de l’ESS, UE), Alter’Incub poursuit son développement en région Languedoc-Roussillon, fait référence à différents niveaux (local-national, agence, politique publique , acteurs de l’ESS) et donne lieu à essaimage. Une équipe de chercheures montpelliéraines et aixoises a mis en place un suivi longitudinal de l’incubateur, par voie d’entretiens, d’observations et de travail sur documents internes. Elles caractérisent ainsi son mode de fonctionnement, ses interactions avec l’action publique et sa participation à l’institutionnalisation de l’innovation sociale. Elles mettent particulièrement en avant l’importance des médiations multi niveaux dans l’émergence, le développement et la pérennisation du modèle.

 

Dans la même rubrique :



 

© MSH-M 2006-2017
Maison des Sciences de l'Homme de Montpellier
17 rue Abbé-de-l'Épée — 34090 Montpellier — France
msh-m.frcontact(at)msh-m.org