La « Rencontre » dans les manuels scolaires costariciens. Pluriculturalité et/ou métissage : à propos d’un paradoxe

Marlène Marty


Les éditions de la Universidad de Costa Rica publient en 1998 un ouvrage intitulé 12 de octubre, día de las culturas - Costa Rica, una sociedad pluricultural que le Ministère de l’éducation recommande vivement aux enseignants, aux parents et aux élèves. Y figurent une exposition de la loi 7426 « Día de las culturas » (lire « Día del encuentro de las culturas » c’est-à-dire « Journée de la rencontre des cultures ») et une réflexion autour de l’application de celle-ci, qui nous conduisent ici à examiner/comparer comment dans les manuels scolaires de la fin de la décennie 90 et du début 2000, cette problématique du « día de las culturas » est développée et plus particulièrement ce que « pluriculturalité » veut dire. Par ailleurs, peut-on parler d’un point de départ / d’arrivée du métissage ? Quand, où et comment commence / s’achève t-il ? Simples questions rhétoriques ? Nous invitons à réfléchir à ce que l’on entend communément par métissage. Persiste t-on à considérer l’Amérique Latine comme « le » continent métis par antonomase ? Les notions de chromatisme, de « races » sont-elles évacuées quand il s’agit d’appréhender le métissage ? Réside t-il dans le produit d’hybridation de populations dont la pigmentation est perçue nécessairement comme, au moins, bipolaire ? Cette dernière interrogation permet de réfléchir sur une tendance, qui persiste dans les travaux universitaires, à considérer le métissage (biologique et culturel) comme un mélange, une coction dont le résultat, diversement interprété, serait une caractéristique essentielle des identités nationales et culturelles latino-américaines. Dans notre présentation il s’agira de mettre en tension ces différents concepts, d’analyser comment ils agissent et interagissent de manière plus ou moins explicite et consciente dans les manuels scolaires. Il s’agit de voir, dans quelle mesure, cette célébration ne constitue pas une instrumentalisation, en terme de « rencontre », de l’effroi, du choc brutal, du (dé)rapport à l’autre colonial ? Quelles sont les modalisations spécifiques que les manuels scolaires convoquent, ou du moins que leurs concepteurs, au sens large du terme, convoquent ; enfin quel sens acquiert le multiple et/ou le pluriel dans ces modalisations ? Cette recherche louable de la multiculturalité est-elle si évidente et transparente à exposer dans les manuels scolaires destinés à des enfants de « 1er grado » (équivalent du CP) ? Nous tenterons d’analyser et de répondre brièvement à ces interrogations en ne perdant pas de vue que les tensions internes locales, régionales et nationales constituent des points d’ancrages que l’histoire officielle du Costa Rica met épisodiquement sous silence.

BIBLIOGRAPHIE

- BUTLER, Judith, Le pouvoir des mots : politique du performatif, traduit de l’anglais par Charlotte Nordmann, Paris, Ed. Amsterdam, 2004.
- GUIBBERT, Pierre, L’Apprentissage de la citoyenneté dans les manuels scolaires, Montpellier, Université Paul Valéry, 1999.
- PEREZ SILLER, Javier [Dir.], La « découverte » de l’Amérique ? - Les regards sur l’autre à travers les manuels scolaires du monde, Paris, Harmattan, 1992.

Marlène Marty, doctorante 3e année.
ATER, Département des Etudes Hispaniques de l’Université de Perpignan
Doctorante, Centre de Recherches Ibériques et Latino-Américaines de l’Université de Perpignan (CRILAUP) - ED58
Adresse électronique :
Titre de thèse : « Manuels scolaires en Amérique Centrale : Pratiques et enjeux de représentations des Noir-e-s. L’exemple du Costa Rica (1980-2000) ».
Laboratoire de rattachement : ED-58 - Centre de Recherches Ibériques et Latino-américaines de l’Université de Perpignan (EA764). Directeur : Pr. Daniel Meyran
Université d’origine : Université de Perpignan Via Domitia (UPVD)
Directeur de thèse : M Victorien Lavou Zoungbo, Habilité à Diriger des Recherches

 

© MSH-M 2006-2017
Maison des Sciences de l'Homme de Montpellier
17 rue Abbé-de-l'Épée — 34090 Montpellier — France
msh-m.frcontact(at)msh-m.org