Les migrations humaines en Méditerranée (nouvelles formes, nouveaux enjeux)

BAR DES SCIENCES
Mercredi 23 janvier 2008
20H30 à la Brasserie de l’Eden
(17, Bd Sarrail, Esplanade Charles de Gaulle)


Avec la participation de :
- Alain TARRIUS, Professeur de sociologie, Université de Toulouse Le Mirail CADIS-EHESS, Paris
- Aïssa KADRI, Professeur de sociologie, Directeur de l’Institut Maghreb-Europe, Université de Paris VIII
- Ali BENSAAD, Maître de conférences de Géographie, Université de Provence (Aix-Marseille), IREMAM-CNRS
- Hocine ZEGHBIB, Maître de conférences de Droit public, Université Paul Valéry, UM3, CREAM UM1
- Claude LLENA, Chargé de cours, Université Paul-Valéry Montpellier 3, CRDP, MSH-M

Présentation

Au-delà des représentations véhiculées par les médias, il s’agira de présenter sans les travestir les « nouvelles formes et les nouveaux enjeux » des migrations humaines en Méditerranée.

En effet, le traitement médiatique des migrations en Méditerranée a contribué à inséminer durablement, dans l’imaginaire collectif, le syndrome de l’invasion du nord par le sud. Ce qui, en creux, donne corps et légitimité à l’Europe « forteresse ».

Les images largement diffusées des naufrages répétés, ajoutées aux tragiques incidents de Ceuta et Melilla de l’été 2005, ont ainsi fini par instiller dans les esprits la peur panique de l’Autre. Dès lors, les gouvernements du nord, rejoints sous la pression par ceux du sud, mêlant discours sécuritaire et lutte contre l’immigration clandestine, ont beau jeu d’entretenir toutes sortes d’ambiguïtés et d’amalgames tant sur l’appréhension du phénomène dans sa globalité que sur les modalités de sa prise en charge (socio-économique, politique, juridique, etc.).

Pourtant, à y regarder de près, les faits donnent à voir un phénomène bien plus complexe dans les formes de sa manifestation et dans les enjeux politiques et sociaux qui le caractérisent. Du double point de vue géopolitique et sociologique, les enjeux sont d’importance : Comment appréhender dans toutes ses dimensions la tentation européenne de production d’un espace « euro-maghrébin », voire « euro-africain » ? Comment, au Maghreb, appréhender un espace traditionnel d’émigration devenu, dans le même temps, espace d’immigration ? Comment, dans le pourtour méditerranéen, analyser les innombrables recompositions socio- spatiales liées aux déplacements migratoires de cette dernière décennie ?

Thème préparé par Hocine Zeghbib et Claude Llena, Université Paul Valéry Montpellier III - MSH-M

Organisé par l’Espace Sciences/culture de l’Université Montpellier II en partenariat avec la MSH-M.

Liste des documents disponibles dans les médiathèques de Montpellier - Agglomération

Quelques ouvrages des intervenants :

- Mémoires algériennes ( Aïssa Kadri, Gérard Prévost. - Paris : Syllepse, 2004) Réunit en hommage au sociologue Abdelmalek Sayad (1933-1998), des études sur l’immigration algérienne en France.
- Naissance d’une mafia catalane ? (Lamia Missaoui, Alain Tarrius. – Canet : Trabucaire) Les jeunes de « bonnes familles » locales dans les trafics de drogues de Barcelone à Perpignan, Toulouse et Montpellier.
- Migrations d’hier et d’aujourd’hui en Roussillon : Occitans, Espagnols, Marocains (Raymond Sala et Alain Tarrius. - Canet : Trabucaire, 2000)
- L’Aménagement à contre-temps : nouveaux territoires immigrés à Marseille et Tunis ( Alain Tarrius, Geneviève Marotel, Michel Peraldi... - Paris : l’Harmattan, 1988)
- Les fourmis d’Europe : migrants riches, migrants pauvres et nouvelles villes internationales (Alain Tarrius. - Paris : Ed. l’Harmattan, 1992)
- Fin de siècle incertaine à Perpignan : drogues, pauvreté, communautés d’étrangers, jeunes sans emplois et renouveau des civilités dans une ville moyenne française (Alain Tarrius. - Canet : Ed. Libres del Trabucaire, 1997)
- Jeunes sans emploi au centre-ville, travail et errance : la pauvreté dans l’espace public perpignanais (Alain Tarrius, Les Annales de la recherche urbaine : (1997-09) n°76)
- Etre étranger en Europe du Sud Actes du Colloque, Montpellier, Université Paul Valéry, mai 2004 (Hocine Zeghbib. - Aix-en-Provence : Edisud, 2004)

Autres titres :

- Les Migrations (Bruno Corbara, Paris : Hachette, 1991)
- « L’invasion » : les migrations humaines, chance ou fatalité ? (Jean-Baptiste Duroselle, Plon, 1992)
- L’Europe retrouvée : les migrations de la décolonisation (J.L Miège et Colette Dubois, l’Harmattan, 1995)
- Les Hommes sur la terre : la géographie en mouvement (Pierre George, Seghers, 1989) Migrations, hier et aujourd’hui (INSEE, 1997, Repères pour l’économie Languedoc-Roussillon)
- Migrations et bassins d’emplois : un essai prospectif (Zeineddine Khelfaoui, Revue de l’Economie méridionale : 3, 030A 135 pp. 45-57).
- Migration et nationalité en France en 1996 (André Lebon, La Documentation française, 1997)
- Migrations : Est-Ouest-Sud-Nord (Isabelle Louviot, Hatier, 1991, Collection Enjeux).
- Les Routes millénaires (Michel Mollat Du Jourdin et Jehan Desanges, Nathan, 1988)
- Partir ? Une théorie économique des migrations internationales Raphaël-Emmanuel Verhaeren. – Grenoble : Presses universitaires de Grenoble, 1990 14-Condé-sur-Noireau Impr.

Films :

- Méditerranée : migrations (Carlos Vilardebo, 1976). Partagée entre l’Afrique, l’Europe et le Proche-Orient, les régions méditerranéennes ont connu de nombreux flux migratoires. Pour des raisons politiques et commerciales, les Grecs, puis les Romains ont essaimé sur les pourtours de la Méditerranée. Le film analyse ainsi les différents mouvements de population qui depuis l’Antiquité jusqu’à nos jours se sont produits dans le bassin méditerranéen.

 

 

Dans la même rubrique :



 

© MSH-M 2006-2017
Maison des Sciences de l'Homme de Montpellier
17 rue Abbé-de-l'Épée — 34090 Montpellier — France
msh-m.frcontact(at)msh-m.org