Programme du samedi 18 février à la MSH-M


Maison des Sciences de l’Homme de Montpellier 17, rue Abbé de l’Epée

Quels réseaux, quelles recherches, quels partenariats internationaux en Sciences Humaines et Sociales ?

Le colloque, Catégorisations et stéréotypisations de l’altérité dans les discours coloniaux, organisé les 16 et 17 février dans le cadre de la MSH-M se poursuivra, le samedi matin 18, par une table ronde à laquelle sont conviés les participants, ainsi que les chercheurs intéressés à l’analyse du legs d’histoires conflictuelles partagées et d’espaces interculturels hérités. Dans le domaine euroméditerranéen bien évidemment, mais aussi dans ceux qui, par contraste ou par similitude, peuvent lui être comparés.

La nouvelle MSH de Montpellier, Dynamique des interactions euro méditerranéennes. Identités, territoires, développement, a vocation à promouvoir des travaux innovants par la création de réseaux de recherche internationaux. La démarche est pluridisciplinaire, et le champ celui de l’analyse des textes et des discours (oraux, iconographiques, cinématographiques…) que les historiens, les littéraires, les juristes, les anthropologues, les sociologues, les analystes du discours, les sémioticiens… abordent au sein de leur discipline avec des méthodes propres.

9h30-10h00 : Bilan du colloque et introduction à la table ronde (Paul Pandolfi & Paul Siblot)

10h00-11h30 : Table ronde et débat.

afin :
- tirer les enseignements de cette première rencontre sur les discours coloniaux et explorer des perspectives de recherches futures
- réfléchir à la meilleure façon de satisfaire aux exigences scientifiques et de répondre aux attentes sociales en ce domaine
- dégager des modalités opératoires de travail

Participants à la table ronde :
- Rabâa Abdelkefi (Université de Tunis)
- Maurice Aymard (Directeur d’études à l’EHESS, administrateur de la MSH de Paris)
- Gérard Ghersi (Directeur de la MSH de Montpellier)
- Madjid Merdaci (Université de Constantine)
- Michel Pierre (Ministère des Affaires Etrangères, Paris)
- Hassen Remanoun (Université d’Oran)

11h15-11h30 : Synthèse des débats : Paul Siblot.

11h30-12h30 : Apéritif lunch avec des intermèdes musicaux assurés par Fouad Didi.
Originaire de Tlemcen, Fouad Didi est un violoniste virtuose et un chanteur qui perpétue la tradition arabo-andalouse de cette ville de l’ouest algérien. Il a déjà enregistré plusieurs disques soit sous son nom soit avec le groupe « Rassegna »

 

 

Dans la même rubrique :



 

© MSH-M 2006-2017
Maison des Sciences de l'Homme de Montpellier
17 rue Abbé-de-l'Épée — 34090 Montpellier — France
msh-m.frcontact(at)msh-m.org